Apprenez à mesurer votre risque cardiovasculaire en quelques minutes !

Je fais le test

[TEST] Découvrez si vous êtes concerné par la loi ERP en quelques secondes

Je fais le test
Aug 12, 2021

Agir face à un arrêt cardiaque avec et sans défibrillateur

Petit rappel sur les chiffres de l’arrêt cardiaque pour resituer le contexte


En France, 50 000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque chaque année. C’est un phénomène qui nous concerne tous. Les victimes ont en moyenne 60 ans, voire 40 ans chez le sportif amateur, et sont des femmes comme des hommes.

Aujourd’hui, le taux de survie des victimes est de seulement 5%, principalement parce qu’il faut intervenir dans les 4 premières minutes pour sauver la victime alors que les secours mettent en moyenne 10-15 minutes à intervenir. Il faut donc agir avant leur arrivée, et le premier témoin est la personne qui peut changer les choses.

Sachez qu’il n’y a aucun risque à utiliser un défibrillateur ou à pratiquer un massage cardiaque, et rien ne pourra vous être reproché (c’est la loi du citoyen sauveteur). Vous ne pouvez que sauver la vie d’une personne :-)

Pour en savoir plus, découvrez notre article "Les arrêts cardiaque en France, un sujet qui nous concerne tous."

Voyons ensemble comment intervenir et sauver une vie

Une personne est en arrêt cardiaque lorsque son cœur ne fonctionne plus ou fonctionne de manière anormale : on reconnaît un arrêt cardiaque lorsque la victime est inconsciente et ne respire plus.


Que faire dans ce cas là?

Les 3 gestes à pratiquer et à retenir sont : Alerter, Masser et Défibriller le plus tôt possible. 


Il faut savoir que les gestes de 1ers secours et notamment le massage cardiaque vont permettre d’augmenter les chances de survie de la victime. Et que ces gestes, combinés à l’action d’un défibrillateur, vont décupler les chances de survie de la victime.

Concrètement, la procédure à suivre change en fonction de 2 variables : 

  • Avez-vous un défibrillateur à portée de main?
  • Etes-vous en présence d’autres témoins qui peuvent vous aider?

Nous vous expliquons les 3 situations possibles qui en découlent.

Dans toutes les situations ci-dessous, vous avez déjà vérifié la conscience et la respiration de la victime. Et elle est inconsciente et ne respire pas. C’est donc un arrêt cardiaque.


Cas 1 - Agir seul face à un arrêt cardiaque sans défibrillateur : le massage cardiaque

Lorsque l’on identifie un arrêt cardiaque, il faut agir très rapidement.


Si vous êtes seul(e), alertez tout de suite les secours en composant soit le 15 (le SAMU), soit le 18 (les Pompiers), soit le 112 (numéro européen d’urgence qui redirigera vers les bons services ensuite).

Les secours vous assisteront à partir de là et vous demanderont plusieurs informations : 

  • Votre numéro de téléphone,
  • L’adresse précise où vous êtes,
  • La situation de la victime (en arrêt cardiaque donc).


Ils vous demanderont de mettre votre téléphone en haut-parleur pour suivre leurs instructions.


Il faut ensuite commencer immédiatement un massage cardiaque.


A quoi sert le massage cardiaque? 

Le cœur, lorsqu’il fonctionne correctement, permet la circulation du sang et donc l’oxygène dans l’ensemble du corps.

En cas d’arrêt cardiaque, il ne peut plus assurer cette fonction, le cerveau n’est plus oxygéné et des séquelles graves peuvent rapidement apparaître si on ne fait rien.

Le massage cardiaque permet donc de remplacer le travail du cœur, d’oxygéner le cerveau et de limiter les séquelles après réanimation.


Comment effectuer un massage cardiaque? 


Placez le talon de votre main au milieu de la poitrine nue de la victime sur la partie inférieure du sternum (entre les 2 tétons), puis positionnez votre autre main par-dessus en entrecroisant vos doigts.


Gardez vos bras bien perpendiculaires par rapport à la victime, tendez les bras et verrouillez les coudes. Vous allez utiliser le talon de la main pour faire les compressions.

Positionnement pour effectuer un massage cardiaque
Positionnement pour effectuer un massage cardiaque

Pour un massage cardiaque efficace chez l’adulte, réalisez des compressions thoraciques de 5 centimètres de profondeur, sur un sol dur et à un rythme de 100 compressions par minute.

Les règles du massage cardiaque chez l’adulte
Les règles du massage cardiaque chez l’adulte


Laissez le thorax reprendre sa forme initiale entre chaque compression, sans décoller vos mains, pour une meilleure efficacité. C’est-à-dire qu’il ne faut pas juste appuyer vite sans laisser remonter le torse, sinon le volume de sang (et donc d’oxygène) renvoyé par le cœur ne sera pas suffisant. 


Petite astuce :
Sachez que la chanson “Stayin’ Alive” des Bee Gees est au rythme de 100 compressions/min si vous avez besoin d’aide pour le rythme. Sinon, les secours seront au téléphone avec vous pour vous donner le bon rythme.


Une fois commencé, poursuivez le massage cardiaque jusqu’à l’arrivée des secours.


A retenir : 

Il faut bien comprendre que faire un massage cardiaque seul pendant 15 minutes peut être physique, mais avec l'adrénaline et le fait d'être guidé par les secours, vous y arriverez. C'est aussi dans ce cas précis, la seule chance de sauver la victime. D’où l’importance d’avoir prévenu les secours au début, pour qu’ils viennent prendre le relai ensuite :-)


Cas 2 - Agir seul face à un arrêt cardiaque avec un défibrillateur


Si vous êtes seul(e), lorsque vous identifiez l’arrêt cardiaque, appelez toujours les secours en premier comme dans le cas précédent.


Ensuite, en présence d’un défibrillateur facilement accessible (qui est à portée de vue, ou à quelques secondes de vous), la recommandation est de le récupérer rapidement pour l’utiliser.


Ce ne sera pas le cas si le défibrillateur est par exemple au coin de la rue ou dans un autre bâtiment. 


A quoi sert un défibrillateur ?


Le défibrillateur automatique externe (DAE) va analyser l’activité électrique du cœur et, s’il reconnaît une anomalie (une fibrillation ventriculaire), il décidera de délivrer un choc électrique pour resynchroniser l’activité électrique du cœur. Les DAE sont entièrement automatiques et vous guident vocalement. Il n'y a aucun risque de se tromper ou de prendre une mauvaise décision !

Les défibrillateurs mis à disposition du public sont de plus en plus nombreux. On les trouve notamment dans les grands magasins, les centres commerciaux, les centres sportifs, les halls de gares et les aéroports, certains lieux de travail, etc. Chacun peut aussi équiper son domicile d’un défibrillateur pour protéger ses proches car la technologie est devenue plus accessible.

Notre but chez Lifeaz est d’ailleurs de démocratiser le déploiement des défibrillateurs en entreprise mais surtout au domicile des particuliers.

Pour en savoir plus, découvrez notre article "Clark, le 1er défibrillateur conçu pour le domicile des particuliers."


Comment utiliser un défibrillateur? 


Allumez le défibrillateur et suivez ses instructions vocales en 3 étapes.


Etape 1
Déballez les électrodes de leur emballage et collez-les sur la poitrine nue de la victime.
Une en haut à droite de la poitrine et une en bas à gauche.


Note :
Pour une adhérence parfaite, il faut poser les électrodes sur une poitrine sèche et pas trop poilue. C’est pour cette raison, que vous trouverez toujours à côté d’un défibrillateur un kit de secours avec une paire de ciseaux (pour découper les vêtements si vous avez du mal à dénuder la victime), un rasoir (pour éventuellement raser rapidement les poils du torse qui gêneraient, et une compresse (pour essuyer la poitrine), si nécessaire. 

Placement des électrodes sur le torse de la victime
Placement des électrodes sur le torse de la victime


Etape 2
Une fois les électrodes en place, le défibrillateur fait une analyse du rythme cardiaque de la victime et vous indique de ne plus la toucher. Le défibrillateur décide alors de délivrer un choc ou non. Par exemple, si la victime respirait et que son rythme était normal, mais que vous ne vous en étiez pas rendu compte, le défibrillateur ne délivrera pas de choc.

Analyse en cours du défibrillateur
Analyse en cours du défibrillateur


Etape 3
Enfin, une fois le choc délivré, le défibrillateur vous indiquera de faire un massage cardiaque.
Il vous guidera pour le réaliser. Le défibrillateur lancera une nouvelle analyse du rythme cardiaque toutes les 2 minutes pour décider si un nouveau choc est nécessaire, toujours en vous guidant.

Si la victime reprend connaissance, c’est que le défibrillateur a permis de relancer son cœur. Vous arrêterez alors les compressions. Laissez dans tous les cas l’appareil allumé et les électrodes collées sur sa poitrine au cas où un nouveau choc serait nécessaire en attendant l’arrivée des secours.


Pour en savoir plus, découvrez notre vidéo de démonstration dans l'article "Formation : apprenez les gestes qui sauvent face à un arrêt cardiaque."

Cas 3 - Agir face à un arrêt cardiaque avec un défibrillateur et en présence de témoins : le cas idéal 


Ici vous êtes dans le cas “idéal” pour agir au mieux. Vous avez l’aide de témoins et vous avez toute la technologie pour sauver la victime.

En présence de témoin(s), vous pourrez donc répartir les tâches pour agir plus rapidement et maximiser les chances de survie de la victime.


Lorsque vous identifiez l’arrêt cardiaque :

  • Demandez à un témoin d’alerter les secours et d’aller chercher un défibrillateur. 
  • Pendant ce temps, commencez directement le massage cardiaque pour ne pas perdre de temps.
Un témoin appelle les secours et récupère un défibrillateur
Un témoin appelle les secours et récupère un défibrillateur


Si le témoin revient sans défibrillateur, alors relayez-vous toutes les deux minutes pour faire un massage cardiaque plus efficace et pour tenir la cadence jusqu’à l’arrivée des secours.


Si le témoin revient avec un défibrillateur, demandez-lui de l’allumer et de coller les électrodes sur la poitrine de la victime pendant que vous continuez le massage cardiaque. Poursuivez tant que le défibrillateur ne vous dit pas de vous écarter.

Le témoin place les électrodes pendant que le massage cardiaque continue
Le témoin place les électrodes pendant que le massage cardiaque continue

Pendant l'analyse du défibrillateur, assurez-vous que personne ne touche la victime (le défibrillateur vous l’indiquera).


Après le choc, si la victime n'a pas repris connaissance, relayez vous à chaque nouvelle analyse du défibrillateur pour un massage cardiaque plus efficace.


Si vous êtes plus de 2, demandez à un témoin d’aller attendre les secours à l’entrée du bâtiment pour les guider rapidement jusqu’à la victime et gagner du temps.


Conclusion


En France, l’arrêt cardiaque survient 7 fois sur 10 devant un témoin mais moins de 20% des témoins entament les gestes de premiers secours.

Pourtant il s’agit d’une urgence vitale, et des gestes simples peuvent sauver une vie.

Bien que les défibrillateurs soient de plus en plus présents dans les lieux publics, nous sommes encore loin d’en avoir à moins d’1 minute de soit, notamment en entreprises ou au domicile alors que près de 80% des arrêts cardiaques ont lieu chez les particuliers. 

Formez-vous et formez vos proches. Et si le cœur vous en dit, équipez-vous d’un défibrillateur pour veiller sur vous et vos proches :) Vous pourrez sauver la vie d’un ami, d’un collègue ou de cet inconnu que vous croiserez demain.

Alors osez agir, parce que la seule chose que vous risquiez de faire, c’est de sauver une vie !

Clark, le 1er défibrillateur conçu pour les particuliers
Clark, le 1er défibrillateur conçu pour les particuliers

Révisions


Vous souhaitez mettre en pratique ce que vous avez appris?

Je vous propose de vous rendre sur notre application de sensibilisation et révision des gestes qui sauvent : Everyday Heroes est une application gratuite et ludique, dans laquelle vous serez confronté à des situations d’urgence de tous les jours, comme l’arrêt cardiaque, mais également les brûlures, les hémorragies, les étouffements, etc.


Je révise :

  • Le cas 1 - Agir seul face à un arrêt cardiaque sans défibrillateur : le massage cardiaque : ICI
  • Le cas 2 - Agir seul face à un arrêt cardiaque avec un défibrillateur : ICI
  • Le cas 3 - Agir face à un arrêt cardiaque avec un défibrillateur et en présence de témoins : ICI

Autres articles de Lifeaz

Félicitations pour votre abonnement à notre Newsletter !
L'envoi du formulaire a échoué. Veuillez réessayer.